L’AOC Chinon – un des coups de coeur de ma cave en ligne

chinon 12De toutes les appellations du Val de Loire, Chinon est sans doute l’une des plus connues. Rabelais, natif de Chinon l’a évoqué de nombreuses fois dans ses écrits. La ville, carrefour routier et fluvial a très tôt développé le commerce du vin vers d’autres pays d’Europe. L’Unesco enfin en a classé une grande partie à son Patrimoine Mondial pour son paysage culturel exceptionnel. C’est peu dire ! Rien qu’avec cela, vous comprenez déjà un peu pourquoi j’aime à composer mes box de vins avec cette AOC.

L’histoire de l’AOC Chinon

Situé au croisement de trois provinces – l’Anjou, la Touraine et le Poitou – facile d’accès par les voies navigables et les routes, Chinon est un site stratégique de première importance. La ville dominée par la forteresse royale doit certainement le début de sa notoriété aux différents rois qui s’y sont succédés. Puis, l’installation à Nantes de grands marchands Hollandais au 17ème siècle a fini de développer l’excellente réputation des vins de Chinon à travers l’Europe.

Situation géographique et terroirs des vins de l’AOC Chinon

L’AOC Chinon est l’une des plus importantes appellations communales de France grâce à ses 2400 hectares. Le vignoble de Chinon s’étend des deux côtés de la Vienne et remonte jusqu’à la Loire dont il occupe la rive gauche. Il est protégé des vents du Nord par sa célèbre forêt qui joue un rôle important de régulateur thermique.

Deux terroirs distincts occupent l’appellation :

  1. Les plus proches des fleuves Vienne et Loire sont constitués de sable et de cailloux que l’on appelle localement « graviers »
  2. Sur les côteaux, viennent ensuite les terroirs argilo-calcaires sur un socle de tuffeaux appelés « tufs ». Le tuffeau, c’est la roche claire qui a servi à la construction des maisons et des célèbres châteaux de la Loire. Les galeries laissées après l’extraction de cette roche calcaire servent aujourd’hui de cave utilisée pour la conservation des vins. Ces caves troglodytes, avec leur hygrométrie et leur température fraîche constantes, sont idéales ! Si vous passez dans le vignoble de Chinon, il faut absolument visiter l’une de ces caves sinueuses et profondes. L’humidité qui y règne est impressionnante !

Le Cabernet Franc – un cépage que je sélectionne dans mes box de vins

C’est LE cépage phare du chinonais que l’on nomme localement « Breton ». C’est d’ailleurs sous ce nom que Rabelais y fit allusion dans Gargantua. Il se plait autant sur l’ancien lit des rivières où il donne des vins aux plaisirs immédiats que sur les côteaux où les vins, élégants et charpentés sont faits pour la garde. Mais pas que ! La jeune génération de vigneronnes et vignerons ont su s’adapter aux besoins des consommateurs et produisent ici ou là des vins à boire sans attendre.

Le détail oenologique : on trouve plus rarement du Cabernet Sauvignon qui ne peut rentrer dans les assemblages qu’à hauteur de 10% maximum.

Le Chenin – des vins blancs à retrouver régulièrement dans sur ma cave en ligne

Si l’AOC Chinon a effectivement créé sa notoriété actuelle à partir de son vin rouge, le Chinon blanc a longtemps été majoritaire. Il ne représente que 3% de l’encépagement du vignoble aujourd’hui. C’est le seul cépage blanc autorisé. Les guerres, les diverses occupations, les maladies ont eu raison de lui et la reconstruction du vignoble s’est faite avec le cabernet franc, plus facile à cultiver et répondant mieux à la demande des consommateurs.

Mes rencontres vigneronnes

A Chinon, j’ai rencontré Clothilde Pain, une jeune vigneronne qui a créé seule sa propre gamme de vin, rouge et blanc ! Victime de son succès, plus de blanc dans ma cave, mais l’une de mes cuvées coup de cœur : Robe Rouge 2019.

Vous souhaitez découvrir d’autres AOC ? Abonnez-vous à l’une de mes box de vin de pour recevoir chaque mois à la maison, des bouteilles que je sélectionne moi-même chez des vignerons artisans de France.