Le classement des vins de Saint Emilion

img 1957[1]Les dégustations nécessaires au classement des vins de Saint Emilion Grand Cru classé et Premier Grand Cru classé viennent de s’achever.

C’est l’occasion de revenir sur ce classement hors norme qui est remis en question tous les 10 ans et qui est un peu complexe à comprendre !

Historique de l’appellation

L’AOC Saint Emilion a été créé en 1936.
Dans les années 50, pour pouvoir mettre en avant des crus de grande qualité, le syndicat de défense de l’AOC crée une deuxième appellation qui répond à un cahier des charges plus strict : l’AOC Saint Emilion Grand Cru. C’est à partir de cette appellation que les crus peuvent être candidats pour être classés en Grand Cru Classé ou Premier Grand Cru Classé selon des critères sélectifs bien définis. C’est ainsi que le classement des vins de Saint Emilion vit le jour.
A l’inverse du très connu classement de 1855 qui n’a pas bougé depuis cette date* et qui classe les vins du Médoc, de Sauternes et de Pessac Léognan, le classement des vins de Saint Emilion est révisé tous les 10 ans, ce qui n’existe nulle part ailleurs.
* à une exception près puisque Château Mouton Rothschild a rejoins le classement en 1973

Il y a donc 4 appellations à Saint Emilion :

  • AOC Saint Emilion
  • AOC Saint Emilion Grand Cru
  • AOC Saint Emilion Grand Cru classé
  • AOC Saint Emilion Premier Grand Cru Classé (Classé A ou B)

 

Si les 2 premières doivent répondre à leur seul cahier des charges pour être obtenue comme n’importe quelle AOC, les AOC Saint Emilion Grand Cru Classé et Saint Emilion Premier Grand cru Classé doivent répondre à des critères de sélection stricts mis en place par l’INAO. (Institut National des Appellations d’Origine)

 

Quels sont les critères de sélection :

Chaque château doit déposer un dossier de demande comprenant :

  • Vision complète du vignoble : surface, encépagement, localisation, terroir…
  • Attestation de notoriété du domaine et action mis en place pour son développement
  • Informations concernant les modes de distribution et la cotation des vins.
  • la description de l’ensemble des facteurs techniques concourant à l’excellence des vins produits.

Un examen approfondi des dossiers s’accompagne de visites des exploitations et consacre une place importante à la dégustation des vins présentés afin d’évaluer le niveau de qualité et la constance des vins. Une dégustation par un jury de dégustateurs experts est effectuée sur les 10 derniers millésimes pour les candidats à la mention de « Grand Cru Classé » et sur les 15 derniers millésimes pour les candidats à la mention de « Premier Grand Cru Classé

Pour ce classement 2022, 3 châteaux premier grand cru classés A (Ausone, Cheval Blanc et Angelus) ont décidé de se retirer des candidatures. Trop de place laissée aux investissements et pas assez aux terroirs et à la dégustation sont les principaux arguments avancés.

Cette année le jury expert a donc pu déguster les vins de 2005 à 2019 avec d’excellents millésimes à la clé comme 2005, 2006, 2009, 2010, 2015, 2016, 2019.

La dégustation compte pour 50% de la note finale. Les autres critères (terroirs, notoriété, technicité, développement, cotations…) comptent pour les 50% restant.

Ce classement a un retentissement mondial sur la notoriété de l’appellation et de ses crus classés et a donc tout naturellement des conséquences financières non négligeables sur le prix de vente des vins, sur la valeur immobilière des terres, sur la capacité à investir…

Mon expérience

J’ai eu la chance de faire partie du jury-expert qui a dégusté et noté les vins pour leur classement. Nous étions une trentaine de dégustateurs, sélectionnés notamment sur notre expérience de dégustateur, notre neutralité vis-à-vis des crus candidats et sur des tests réussis de connaissance et de dégustations.
J’ai dégusté environ 450 échantillons sur 4 mois.
Professionnellement se fut une expérience riche et intense, avec une vision très large des 15 derniers millésimes de Bordeaux et plus particulièrement ceux de Saint Emilion. Bien que nous professionnel, devions juger les vins de façon très analytique et mécanique, nous avons pu déguster des vins fabuleux qui procurent de l’émotion qui vont au-delà de critère et de notation.

img 1958[1]
Ce fût une très belle expérience.