Le terroir, dans la jargon du vin

pieds de vigne en fleursLa notion de terroir est difficile à appréhender, car elle fait appel à la conjonction favorable de plusieurs éléments. Même la définition du Larousse est disons, rapide : « ensemble du sol et du climat correspondant à un vignoble délimité, donnant un caractère spécifique au vin qu’il produit. » Dans cet article, je vais essayer de répondre à plusieurs questions que l’on me pose souvent : qu’est-ce qu’un bon terroir ? Peut-on faire du bon vin sur un mauvais terroir ? N’y a-t’il que les grands vins sur les grands terroirs ? Et vous allez voir qu’avec mes box de vins, je vous emmène en plein coeur du terroir.

Dans le langage du vin : qu’est-ce que le terroir ?

C’est l’ensemble des éléments naturels du lieu de production qui va influencer la qualité du vin : la nature du sol, le climat, l’exposition, mais aussi la pente, l’altitude, la capacité drainante du sol. Autant vous dire qu’il y a donc une multitude de terroirs en France qui s’expriment différemment parfois à la parcelle près !

Qu’est-ce qu’un bon terroir ?

Un bon terroir, c’est celui qui permet au raisin d’arriver à sa maturité optimale de façon lente et progressive, gage de qualité. Ce n’est qu’à cette condition que tous les ingrédients du raisin seront à l’équilibre pour produire le meilleur vin possible. Pour sélectionner le vin de ma cave en ligne ou composer mes box de vin, j’y accorde grande importance.

Le sol : premier facteur pour composer mes box de vin

Le premier facteur qui influence directement la qualité du raisin est le sol. C’est le support et le milieu dans lequel la vigne s’alimente en eau et en éléments minéraux. Il a une action directe sur la physiologie de la vigne et donc sur la qualité du raisin. Bien que la vigne ait la capacité de pousser un peu partout, les sols qualitatifs à vocation viticole sont souvent assez pauvres, peu profonds et bien drainés. On retrouve les sols : argileux, calcaires, graveleux, schisteux, granitiques pour les plus connus.

Le climat : second critère pour composer mes box de vin

Ensuite vient le climat. Le climat est composé notamment de la durée d’ensoleillement, des températures, de la pluviométrie et des vents. Il agit directement sur la photosynthèse de la vigne. Pour rappel la photosynthèse est la capacité de la plante à produire des composés organiques, dont les sucres, la couleur, les tanins, les arômes… En utilisant la lumière du soleil.

L’exposition, la pente, l’altitude, sont des éléments du microclimat, car ils sont propres à une petite zone vont conditionner la quantité de soleil et d’eau que va recevoir la plante. Le microclimat peut compenser les effets désavantageux du climat : une forte pente va drainer l’excès d’eau, une bonne exposition face aux rayons du soleil va compenser un déficit dans les régions fraîches…

Quant à la capacité drainante de la parcelle, elle est importante, car si la vigne a besoin d’eau pour pousser et se développer, son besoin chute lors de la phase de maturation du raisin, mais ne doit pas être nul. Une parcelle qualitative est une parcelle qui répond parfaitement au besoin en eau de la vigne et quand il le faut.

En France les meilleurs terroirs ont été délimités par les zones d’appellation d’origine contrôlée. J’en envoie régulièrement à mes clients dans mes box de vin. Vous pouvez aussi retrouver ces bouteilles dans ma cave en ligne, j’en ai plusieurs.

Peut-on faire du bon vin sur un mauvais terroir ?

On ne peut pas parler de mauvais terroirs viticoles. Là où la vigne produit du bon raisin, on fait du bon vin sans grande difficulté. Si les vignerons ne peuvent agir sur le climat, ils ont un certain nombre de possibilités pour permettre la meilleure expression qualitative du raisin. Ainsi, Ils peuvent agir :

  • Sur le terrain lui-même : choix de la parcelle, sa pente, son exposition, possibilité de la drainer, de lui apporter engrais et éléments minéraux…
  • Sur les pratiques culturales : choix du cépage, sa taille, sa densité de plantation, maitrise du rendement, choix de la date de récolte…

Donc même les terroirs imparfaits peuvent produire d’excellents vins grâce au vigneron.

Les grands vins proviennent-ils de grands terroirs ?

Effectivement, les grands vins viennent de grands terroirs. Même si l’homme peut corriger certains effets du terroir qui ne vont pas vers une qualité optimale, certains terroirs se suffisent à eux-mêmes : tout y est : le sol, le sous-sol, le climat, le microclimat, la pente, l’exposition, les vents, l’humidité… Tout semble plus facile sur les grands terroirs. C’est au vigneron ensuite de bien travailler pour qu’ils s’expriment de la meilleure façon possible. On peut conclure alors que le bon terroir est un tout harmonieux entre le sol, la plante et le vigneron ! 

La diversité des terroirs présents dans mes box de vins

Découvrez la richesse des territoires français en vous abonnant à mes box de vin : deux formules selon vos goûts pour chaque mois, dégustez de nouvelles pépites. Et si vous n’aimez pas les surprises, choisissez vous-mêmes vos bouteilles parmi les nombreuses références présentes dans ma cave en ligne.